« Nantes en commun » aimerait être avec « Nantes ensemble » mais pas avec « Nantes en confiance » pour le second tour : exit  » Nantes après »…

Acte 1 : Nantes ensemble demande la constitution Nantes après avec nantes en confiance et Nantes en commun

Acte 2 : Nantes en commun veut bien être ensemble mais juste avec Nantes ensemble, la liste #eelv

Acte 3 : Ronan Dantec souhaite une liste comune Nantes en confiance et nantes ensemble

Ci dessous la proposition de Nantes en commun

 

 

 

 

Deuxième tour des municipales : l’occasion d’un tournant vers l’écologie populaire à Nantes

par Contribution | Mai 26, 2020 | à la une, Actualité de Nantes en commun·e·s, Contribution au débat | 0 commentaires

Ces dernières semaines d’épreuve ont montré les limites de notre système et la démocratie en ressort un peu plus affaiblie. Nous subissons aujourd’hui les conséquences des politiques néolibérales européennes, nationales et locales. Plus que jamais, il est temps d’y mettre un terme partout où cela est possible, en commençant par Nantes. Plus que jamais, il devient nécessaire et urgent de construire un autre modèle de société qui tourne le dos au capitalisme dévorant et mondialisé. Nos communes sont l’échelle de la vie concrète, les lieux où la réappropriation habitante est possible. C’est pour cela qu’il nous faut agir et nous saisir de l’opportunité qui s’offre à nous aujourd’hui : mettre fin aux politiques de métropolisation, d’attractivité et de compétition menées par Johanna Rolland à Nantes.

Nantes en Commun porte un projet de transformation profonde pour Nantes, allant dans le sens de la réappropriation de nos vies, de l’écologie populaire et des communs. Nous avons fait le choix de porter ce projet aux élections municipales car les institutions locales sont un levier pour cette transformation.

Le 15 mars dernier, Nantes en commun a recueilli 8,95% des voix, malgré un scrutin entaché d’illégitimité. Nous ne pouvons pas maintenir seuls notre candidature au second tour mais l’opportunité de transformer en profondeur notre modèle de société à Nantes s’offre en remportant la mairie avec la liste “Nantes ensemble”, la liste qui a déclaré avoir la même volonté de transformation que nous. C’est maintenant ou jamais, l’urgence est là et il est de notre devoir de participer à la transformation de la ville, de transformer nos luttes en réalités.

Face aux enjeux actuels, nous proposons de relever les défis suivants : 

  1. Construire des moyens de production locaux pour répondre à nos besoins essentiels, en respect avec la nature et les personnes, afin de vivre dans un territoire plus résilient et plus autonome (alimentation, énergie, eau, transports, santé,…)
    Pour cela, nous proposons, entre autres, la création d’une régie alimentaire municipale, d’un fournisseur local d’énergie, de maisons de santé par quartiers ou encore la mise en place d’une gratuité des transports en commun pour près de 50% de la population de la métropole. Pour mener la transition économique dont nous avons besoin, ouvrons des ateliers communaux, des espaces de production, de partage des savoir-faire et de création de projets.
      
  2. Sortir Nantes de la logique marchande : notre ville n’est pas à vendre, cessons d’en faire une marchandise et faisons-en un lieu d’accueil, d’entraide et de convivialité.
    C’est notamment le sens de nos propositions de faire un moratoire sur les grands projets urbains qui détruisent les quartiers et les liens existants, notamment le projet de déplacement du CHU. Au contraire, nous voulons, dans nos quartiers, des places centrales piétonnes, des zones sans voitures autour de chaque école de la commune, des lieux de rencontre et de convivialité gérés par les habitants. Enrayons la spéculation immobilière et plafonnons les loyers pour permettre à tous les Nantais et Nantaises de pouvoir continuer à se loger à Nantes. 
  3. Développer les outils et les moyens pour que les habitant·e·s de tous les quartiers nantais puissent maîtriser leur cadre de vie, définir et répondre à leurs besoins fondamentaux.
    Pour cela, donnons les moyens à des assemblées de quartier autonomes de se former : avec un lieu et des budgets propres et un soutien aux projets habitants. La réappropriation habitante doit être possible partout, y compris dans tous les projets de transition écologiques évoqués plus haut.

Nous appelons la liste “Nantes ensemble” à relever ces défis. Si c’est ce que choisit de faire Nantes ensemble, nous sommes prêt•e•s à contribuer, avec elles et eux, à mettre en œuvre cette politique ambitieuse.

Ensemble et en commun, construisons un autre monde à Nantes.

https://blogs.nantesencommun.org/2020/05/26/2e-tour-des-municipales-loccasion-dun-tournant-vers-lecologie-populaire-a-nantes/

 

87089553_292089201766210_3029111009324302336_o
Toujours aussi horrifiés par le jeu politique !