J’imagine Nantes en Mai 2020

Allons en ces temps sombres,où nombre de personnes décèdent,où nombre d'inconnu(e)s secourent et soignent les malades,tentons de nous transporter dans le joli moi de MaiCar en avril, nous n'aurons guère l'occasion de nous découvrir d'un fil.Nantes ok n'est pas le lieu où nous essaierons d'identifier les responsables de l'hécatombe qui vient : j'écris ce billet …